Vous êtes ici : Accueil > Actualités > "Rose" le cancer au féminin
Publié : 7 novembre 2011

"Rose" le cancer au féminin

Cancer : « Rose », un magazine féminin pour lever les tabous

Elles sont deux amies à avoir côtoyé d’un peu trop près le cancer. Céline Lis s’était promis que si elle s’en sortait, elle lancerait un magazine à destination des femmes malades. Céline Dupré l’a suivie dans l’aventure : place aujourd’hui à « Rose magazine », un féminin chic et glamour bourré de bons conseils. Des astuces beauté, comment prendre soin de sa peau agressée par la chimio, des recettes signées Alain Ducasse pour remettre de la bonne humeur dans l’assiette, des témoignages et des dossiers pratiques : comment, par exemple, annoncer la nouvelle à ses proches ?

« Le Manifeste des 343 cancéreuses »

« Rose Magazine » se veut aussi engagé. Forcément. Parce qu’en 2011, les droits des malades passent parfois à la trappe. De nombreuses femmes atteintes d’un cancer craignent de ne plus être assurées, de perdre leur job, ou de se retrouver au placard, une fois guéries. Dans ce premier numéro est d’ailleurs publié le « Manifeste des 343 cancéreuses ». A la façon de Simone de Beauvoir et son « Manifeste des 343 salopes », il est question ici de briser le silence. 343 cancéreuses prennent position et revendiquent « le droit de ne pas être considérées comme des sous-citoyennes ». Ce manifeste sera d’ailleurs transmis aux candidats à la présidentielle.

En 216 pages, « Rose Magazine » prépare à la vie pendant et après la maladie, avec un discours profondément solidaire. « Rose Magazine », c’est la copine auprès de qui trouver du réconfort quand on sent son entourage totalement paumé face à ce cataclysme qu’est le cancer, c’est un magazine à faire tourner, probablement une petite lumière dans la grisaille d’un hôpital. Car « Rose » joue la carte de l’humour également, avec la rubrique intitulée « Le bêtisier du cancer ». Exemple choisi : « T’as le cancer ? Du coup tes problèmes de poids c’est fini, tu vas en perdre des kilos grâce à la chimio ! ». Cette petite phrase, et bien d’autres encore, les femmes sont nombreuses à les avoir entendues. Et aujourd’hui, elles ont pris le parti d’en rire… Car on peut avoir un cancer et de l’humour, tout comme on peut avoir un cancer et vouloir rester belle. Des revendications qui n’ont rien de futiles, bien au contraire.

- Comment trouver « Rose Magazine » ? Il est distribué gratuitement via les 101 comités départementaux de la Ligue contre le cancer, dans les centres de lutte contre cette maladie et dans les établissements de soins publics et privés.

- Découvrez le site de "Rose Magazine"